Dictateurstop

dictateurstop est un blog de lutte contre les dictateurs du monde. la pauvreté dans le monde est due en grande partie à ces dictateurs qui pillent toutes les richesses et même l'aide internationale est détournée.

03 octobre 2005

Bongo Omar, dictateur, candidat à sa propre succession

Omar Bongo dictateur autoproclamé, est candidat à sa propre succession au Gabon
<>


ImageLe président gabonais Omar Bongo a annoncé sans surprise sa candidature à un nouveau mandat de sept ans à l'élection présidentielle de décembre. Il est au pouvoir depuis 1967, ce qui en fait le plus ancien dirigeant d'Afrique et du monde, c'est invraisemblable.

Sa déclaration de candidature avait été savamment orchestrée et préparée ces derniers jours. Il l'a faite devant des milliers de partisans rassemblés à Libreville lui demandant de rempiler, une vraie comédie humaine et quoi encore.

"Face à toutes ces demandes, face à tout ce que j'ai vu et entendu, je vous dis tout simplement oui, j'accepte", a déclaré le chef de l'Etat gabonais sous les applaudissements du public.

La Constitution gabonaise a été amendée afin de lever la limitation des mandats présidentiels. Cette initiative, prise également par d'autres pays africains, a été vivement critiquée par le secrétaire général de l'Onu, Kofi Annan. Comment imaginer qu'un président puisse se présenter éternellement(mandats illimités) et une élection à un seul tour, tout de même incroyable. Il n'y a qu'en Afrique qu'on voit ça, des présidents éternellement au pouvoir sans oublier le pillage des richesses, des assassinats de tout genre, le vol...

Le scrutin se déroulera pour la première fois en un seul tour depuis une réforme constitutionnelle de 2003. Il devrait avoir lieu dans les derniers jours de novembre ou les premiers de décembre, selon diverses sources proches du pouvoir.

Les opposants à Omar Bongo accusent le président de dictateur, pilleur et d'avoir ruiné tout un pays. Cependant, l'opposition est considérablement affaiblie depuis le ralliement, au fil des ans, de nombre de ses figures au camp présidentiel, tu parles d'opposants, aucune conviction politique, c'est le ventre qui parle(attirés par les bongo cfa). Elle semble avoir peu de chances d'empêcher une nouvelle victoire de l'inamovible Omar Bongo avec tout son réseau, bien en place, pour trafiquer les élections et aprés hop les militaires dans la rue pour empêcher le peuple de manifester, drôle de Gabon, drôle d'Afrique. Et dire que certains intellectuels, doctorants et étudiants qui soutiennent ce régime dictatorial, pensent ils vraiment au bien des populations et du developpement du Gabon? la réponse est non. Ils pensent d'abord à leur ventre aux qques bongo cfa que le régime distribue ça et là, pauvre Gabon qui attend de ces intellectuels autre chose que ça, beurrrrrrrkkkkk.

                                                                        l'africain

Posté par pyth à 01:04 - Gabon - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire